Pédagogie

Pédagogie

Une formation continuée de responsables ecclésiaux, dynamisée par l’échange interculturel.

Le Centre international Lumen Vitae assure une formation d’enseignement supérieur, de plein exercice. Cette formation s’adresse à des hommes et à des femmes – laïcs, prêtres, religieux, religieuses – qui assument une responsabilité d’Église à différents niveaux (paroisse, école, congrégation, diocèse, organisme de développement, médias…). Elle suppose que ces responsables ecclésiaux aient déjà une expérience d’animation dans la pastorale, la catéchèse ou le développement.

L’objectif est de former à une capacité d’analyse des contextes sociaux et culturels, de réflexion théologique et de mise en œuvre de projets catéchétiques, pastoraux et de développement. Le Centre s’appuie, pour ce faire, sur les acquis de la pensée théologique, de la pratique catéchétique et pastorale ainsi que des sciences humaines.

Lumen Vitae entend former des acteurs ecclésiaux qui soient à l’écoute du monde aujourd’hui, de ses joies et de ses espoirs, de ses difficultés et de ses combats. Par conséquent, il porte le souci de promouvoir l’inculturation de la foi, le dialogue inter-religieux et le lien entre la foi et la justice. À cet égard, le Centre fait siennes les grandes options de la Compagnie de Jésus.

L’échange interculturel est intimement lié à la formation à Lumen Vitae. Les étudiants viennent de plus de vingt pays différents. Dans les cours, les séminaires, la vie quotidienne, ils apprennent à confronter leur réalité sociale, culturelle et ecclésiale à d’autres réalités et à s’enrichir de leurs différences.

La dimension spirituelle est fondamentale. Des célébrations eucharistiques et d’autres temps de prière sont vécus régulièrement. Des groupes de partage de vie sont organisés pour les étudiants. Des personnes sont disponibles pour un accompagnement individuel.

Les relations fraternelles entre professeurs, membres du personnel et étudiants font de Lumen Vitae une véritable communauté éducative. Ces relations se fondent sur la personne du Christ, qui constitue la référence ultime de la mission du Centre.

Une pédagogie d’adultes, où les étudiants sont acteurs de leur propre formation

La pédagogie d’adultes, mise en œuvre à Lumen Vitae, s’adresse à des personnes déjà riches d’une longue expérience. Elle vise à former des chrétiens éclairés, des acteurs de terrain compétents et des témoins de l’Évangile.

Cette pédagogie se déploie en cinq démarches étroitement articulées :

  1. Se poser de bonnes questions

L’exercice de responsabilités ecclésiales en fidélité au message évangélique suppose que l’on soit attentif aux signes des temps. Une première démarche consiste, dès lors, à bien identifier les questions et les interpellations du monde d’aujourd’hui. Des séminaires et des travaux personnels accompagnés aident les étudiants à saisir les enjeux de la société dans laquelle ils se situent.

Certains cours entendent aussi mettre en relief les questionnements du monde contemporain.

  1. Acquérir la maîtrise d’un ensemble d’outils

Se poser de bonnes questions ne suffit pas. Encore faut-il des outils pour comprendre la réalité et la transformer. C’est pourquoi la formation dispensée à Lumen Vitae vise à doter l’étudiant(e) d’un ensemble d’outils pour appréhender des situations, pour analyser des textes, pour conduire une action, etc. Des cours et des séminaires initient notamment à différentes méthodes d’investigation sociale, de relecture de l’expérience et d’analyse de pratiques.

  1. S’appuyer sur des références théologiques fondamentales

L’exercice de responsabilités pastorales suppose également que l’on soit nourri de l’Écriture et de la Tradition de l’Église. D’où l’importance d’approfondir la Parole de Dieu, de mieux connaître ce à quoi le Magistère invite, de se confronter à la réflexion de théologiens contemporains. La formation au Centre s’efforce ainsi de déployer un ensemble de propositions fondamentales pour nourrir la réflexion théologique.

  1. Relire et s’approprier personnellement ce qui a été reçu

Tout au long de sa formation, chaque étudiant(e) est invité(e) à développer une pensée propre et à intégrer personnellement la formation reçue, en faisant le lien entre théorie et pratique, action et réflexion. Différents travaux, séminaires ou groupes d’échanges favorisent cette appropriation personnelle de l’enseignement reçu.

  1. Élaborer des prospectives

Dans la foulée des quatre démarches précédentes, la formation au Centre vise à rendre la personne apte à construire des projets d’Église pour demain. Des cours, séminaires et travaux mettent l’étudiant(e) en situation de penser le futur et d’imaginer de nouvelles pratiques catéchétiques, pastorales ou de développement, qui permettront à l’Église de mieux répondre aux défis du monde contemporain.